Conseils nutrition : Les épices

Conseils nutrition : Les épices

epices-783x440

Partager

Les épices

un vaste monde qui nous fait faire le tour du monde

L’histoire des épices a débuté quatre mille ans avant notre ère au sud-ouest de l’Inde. Elle s’est poursuivie tout au long des siècles à travers la longue route des épices, objet d’enjeux commerciaux et géo-politiques.

De l’Extrême-Orient à l’Europe, les épices étaient recherchées pour leur intérêt gustatif mais aussi pour leurs vertus médicinales, en particulier grâce à leur teneur en huiles essentielles leur conférant des vertus antimicrobiennes.

  • Médecine indienne ayurvédique
  • Médecine médiévale (Hildegaarde de Bingen)
  • Médecine chinoise traditionnelle

A l’heure actuelle, les épices sont principalement utilisées en cuisine où elles jouent de multiples rôles: assaisonnement mais aussi conservateur ou colorant.

En agissant comme exhausteur de goût, les épices permettent de réduire la quantité de sel, de sucre et même de matières grasses.

Les épices proviennent de végétaux riches en composés aromatiques qui stimulent nos perceptions olfactifs et gustatifs.

Les épices sont à différencier des herbes aromatiques ; même si certaines plantes peuvent être les deux à fois, comme par exemple la coriandre “feuille” ou “graine”.

Le sel qui est d’origine minérale ne peut pas être classé dans les épices.

Les composés aromatiques

se trouvent concentrés dans certaines parties de la plante

  • L’écorce… du cannelier ou cannelle
  • La fleur/Le pistil… du crocus sativus ou safran,
  • Le bouton floral… du giroflier ou clou de girofle,
  • Le noyau du fruit… du muscadier ou noix de muscade
  • Le fruit… du poivrier, du badianier, est cueilli avant maturité puis séché au soleil pour donner la badiane ou anis étoilée
  • La graine... aneth ,coriandre, fenouil, moutarde…
  • Le bulbe... ail, oignon
  • Le rhizome... Ce n’est pas une racine mais une tige souterraine horizontale constituant une réserve alimentaire d'où partent les racines : Gingembre, curcuma
  • La racine... raifort (wasabi)…

Les épices

au carrefour de l’alimentation et de la phytothérapie

Que l’alimentation soit ta première médecine (Hippocrate)…

avec les épices , rien de plus facile !

Chaque fois que vous relevez vos repas avec des épices, vous ajoutez beaucoup de saveur et de valeur nutritionnelle à vos aliments (et très peu de calorie) !

La plupart des épices contiennent une grande variété d’antioxydants puissants, aidant à lutter contre le vieillissement et à se protéger contre de nombreuses maladies comme le cancer, les maladies cardio-vasculaires, le diabète, l’arthrose, les maladies dégénératives…

Beaucoup d’épices se caractérisent également par :

  • Médecine indienne ayurvédique
  • Médecine médiévale (Hildegaarde de Bingen)
  • Médecine chinoise traditionnelle

Le trio de choc incontournable

Curcuma + Gingembre + Poivre

Curcuma
  • Antioxydant et anti-inflammatoire (en particulier des douleurs articulaires et des voies digestives)
  • Prévention des risques cardiovasculaires
  • Protège le foie, (effet détoxifiant)
  • Hypocholestérolémiant: il augmente le bon (HDL) et diminue le mauvais cholestérol (LDL)

Mais le curcuma a une très faible biodisponibilité : pour améliorer l’absorption intestinale du curcuma, il faut le consommer avec des lipides (gras) et de la pipérine contenu dans le poivre.

Gingembre

Au Moyen-Âge, on pensait qu’il venait du jardin d’Eden.

  • Antioxydant et anti-inflammatoire
  • Protecteur gastrique anti-ulcéreux, anti-nauséeux, anti-émétique puissant, il favorise une bonne digestion en général
  • Comme le curcuma, il diminue le taux de cholestérol et de triglycérides. Anti-infectieux : virus, bactérien

En association, leurs effets se potentialisent.

Poivre noir

Un des remèdes de base de la médecine ayurvédique pour favoriser la digestion et stimuler le métabolisme.

  • Propriétés digestives, carminatives (anti-flatulence),
  • Antibactérien : un bon remède de grand-mère contre le rhume : une infusion de grains de poivre fraîchement concassés (20 grains /mug)
  • + Augmente la biodisponibilité de nombreuses molécules (médicament, curcuma…)

L’idéal est de consommer ce trio au quotidien.

  • Les proportions à retenir : 9-5-1
  • 9 parts de curcuma en poudre
  • 5 parts de gingembre en poudre
  • 1 part de poivre en poudre

Astuce : à utiliser comme base pour un curry ou préparer une boisson en mélangeant une cuillère à café dans un lait végétal ou animal (entier ou demi-écrémé)

FOCUS Poivre noir

Piper nigrum est une liane qui produit des baies qui, donneront suivant le degré de maturité :

  • le poivre vert provient de baies immatures
  • le poivre noir est obtenu à partir de baies récoltées juste avant maturité , qui sont mises à fermenter puis séchées
  • le rouge est la baie de poivre arrivée à pleine maturité : à ne pas confondre avec les baies roses
  • le blanc est constitué des baies rouges mûres dont on a retiré l’enveloppe pour les rendre moins irritantes

Par extension, de nombreuses autres baies ont pris le nom de poivre mais sont issues de plantes très différentes : poivre de sichuan, poivre rose, poivre de cayenne…

Clou de Girofle
  • Anti-infectieux majeur antibactérien et antivirale Anti-inflammatoire

Bon à savoir : mâchez un clou de girofle pour avoir une bonne haleine, pour prévenir et guérir les aphtes, pour calmer une rage de dent

En prendre de la graine pour bien digérer

digestion difficile, ballonnement, flatulences

  • Coriandre, fenugrec, aneth, fenouil, cumin, carvi

A prendre en infusion: une cuillère à café de graines fraichement écrasées par tasse d’eau bouillante.

Ail

2 gousses crues par jour !

L’ail est un remède naturel utilisé depuis des millénaires, en particulier au Moyen-âge contre les épidémies.

  • Revitalisant et stimulant du système immunitaire
  • Anti infectieux : microbe, virus, parasites intestinaux mais aussi infection ORL
  • Détoxifie le système digestif
  • Vitamine A, C, E et du groupe B
  • Nombreux minéraux : calcium, magnésium et potassium Oligo-éléments : fer, zinc, manganèse, cuivre…
  • Le meilleur ami de votre cœur et de vos artères car il diminue le taux de lipides et de cholestérol, lutte contre l’hypertension et la formation de plaque d’athérome
  • Son effet antioxydant favoriserait la réduction du risque de nombreux cancers (?)

Qui a de l’ail dans son jardin, n’a pas besoin de médecin

Les épices

dans les desserts aussi, elles font des merveilles

La cannelle
  • Tonique et stimulant général, elle est euphorisante et antidépressive
  • Anti-diabétique et anti-hypertenseur
  • La variété originaire de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum) est la plus prisée, mais c’est aussi la plus chère. La plus courante reste la cannelle de Chine (Cinnamomum cassia).
La cardamome
  • Originaire d’Inde et de Chine où elle est une panacée en médecine traditionnelle
  • De la même famille que le gingembre et le curcuma : les zingibéracées
  • Epice digestive, elle augmente les sécrétions gastriques et biliaires Carminative (gaz), antiseptique intestinal, régulateur de la flore intestinale,

Ces épices s’associent avec de nombreux fruits : pomme, poire, banane… On peut aussi y ajouter du gingembre, du clou de girofle comme dans le pain d’épice ou dans le thé tchaï indien : un thé noir sucré et préparé avec du lait. Très réchauffant en hiver !

Bon à savoir : l’idéal est de moudre les épices au dernier moment et de les conserver à l’abri de la lumière dans des pots opaques.

Téléchargement

Fiche

Les épices

Avis sur l'article
[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]